Jupyter : le noyau#

Objectif pédagogique : Apprendre à gérer le noyau (kernel)

Exercice : à quoi sert le noyau

  • Cliquez sur la cellule suivante puis exécutez la en appuyant sur les touches Maj+Entrée :

1 + 1

Techniquement parlant, le navigateur web a envoyé le contenu 1 + 1 de la cellule à un noyau (kernel en anglais) qui l’a exécuté, avant de renvoyer le résultat à afficher. Le noyau que nous utilisons ici (Python 3) permet de travailler en Python. Il existe des noyaux pour de nombreux langages de programmation et systèmes de calculs : Julia, Python, R – d’où le nom de Jupyter –, mais aussi des dizaines d’autres dont C++ ou SageMath.

Exercice : changer de noyau

À un moment donné, une feuille Jupyter est reliée à un unique noyau. Le nom de ce noyau est affiché en haut à droite de la feuille de travail. Cliquez dessus pour afficher la liste des noyaux disponibles sur votre instance de Jupyter. Essayez la cellule ci-dessus avec ces autres noyaux. Puis sélectionnez à nouveau le noyau Python.

Exercice : relancer le noyau

  • Exécutez les deux cellules ci-dessous avec Maj-Enter :

i = 0
while True:
  i = i + 2
1 + 1
  • La première cellule contenant une boucle infinie, l’exécution est maintenant bloquée. Vous noterez notamment l’étoile dans le In[*] qui indique que les deux cellules sont en attente de la fin du calcul – fin qui n’arrivera ici jamais.

    Pour pouvoir reprendre la main, il faut arrêter ou redémarrer le noyau.

  • Relancez le noyau, en allant dans la barre de Menu «Noyau» ou «Kernel», ou bien avec le raccourci clavier Esc-0-0.

  • Réessayez l’exercice, cette fois en arrêtant le noyau.

Conclusion

Dans cette feuille, vous avez vu comment changer, arrêter, ou relancer le noyau. Cela permet notamment de changer de langage de programmation, de sortir d’une boucle infinie, ou de repartir sur une base neuve en oubliant les calculs précédents.